Développement commercialEntrepreneurStart-up

Les 10 principales raisons de l’échec d’une Start-Up

Malgré les environ 500 000 entreprises qui voient le jour chaque année en France, ce sont près de 9 Start-ups sur 10 qui finissent par mettre la clé sous la porte. Pourquoi ? Et surtout comment éviter cela ? Voici les 10 principales raisons d'échec d'une Start-up avec, en prime, quelques pistes de réflexion afin d'éviter ces problèmes.

 

"Je n'ai pas échoué. J'ai juste trouvé 10 000 moyens qui ne fonctionnent pas." - Thomas Edison

 

1) L'absence d'un besoin du marché

Ceci est le facteur principal d'échec pour les start-ups. En effet, parmi les start-ups ayant échoué, 42% d'entre elles déclarent avoir échoué à cause de cela. Il arrive souvent qu'un produit ne corresponde pas aux besoins des ménages, ou du moins pas encore. All-In Factory vous recommande donc d'effectuer d'importantes études de marché, des questionnaires et effectuer des tests avant la commercialisation afin d'être certain que ce que vous avez imaginé peut intéresser votre cible. La connaissance de celle-ci est primordiale. Si vous effectuez correctement ce travail, il peut arriver que vous vous rendiez compte que votre idée ne tient pas la route. Pas de panique, adaptez votre produit, faîtes le tendre vers des besoins réels évoqués par votre cible.

2) Manque de liquidité

Ce facteur, représentant 29% des raisons d'échecs, est en effet primordial. Il est important d'allouer intelligemment ses finances notamment en période de croissance où tout s'accélère. Un moyen efficace pour aider à y parvenir sont les budgets prévisionnels sur plusieurs années. Il doivent être régulièrement consultés et mis à jour afin d'éviter tout écart. La course à la levée de fond, bien qu'attrayante, peut s'avérer être un piège pour votre affaire, car elle remplace parfois l'objectif premier qui est la création de valeur de votre entreprise.

3) La mauvaise équipe

On retrouve ce facteur dans 23% des cas, et il est vrai qu'il est important de s'entourer des bonnes personnes. Bien que statistiquement parlant, les entrepreneurs réussissent mieux en étant avec un associé, il est surtout nécessaire de s'entourer de compétences variées (Management, communication, commercial, marketing, développeur, etc...) et surtout d'effectuer des "réunions" afin de faire un bilan et de voir ce qui est à venir ensemble. La cohésion au sein de votre groupe est possible que par une communication interne avancée.

4) Intensité de la concurrence

Cette raison d'échec pour 20% des start-ups se justifie par une mauvaise étude du marché et de la concurrence. Tenez à jour votre analyse Porter et les différentes opportunités et menaces du marché afin de ne pas vous laissez surprendre.

5) Le mauvais prix de vente

La détermination du prix, qui représente 18% des échecs, est un élément difficile à mettre en place pour votre entreprise lors de la constitution de votre Marketing Mix. Parfois trop haut, parfois trop bas, il doit surtout être en accord avec votre positionnement, votre coût de revient et en fonction également de la perception de votre offre par votre cible. (Là encore, faites une étude !)

6) Produit mauvais

Pour 17% des start-ups, cela est lié uniquement au produit. Afin d'éviter cela, il est en partie nécessaire de penser à l'expérience que vous allez fournir à vos consommateurs. Elle doit réussir à fidéliser votre client et ainsi offrir une meilleure pérennité à votre offre et votre business.

7) Absence de Business Model

Le Business model est pourtant bien nécessaire pour rendre votre affaire viable. Réfléchissez bien sur comment vous allez générer des liquidité. Cela vous permettra d'éviter certaines erreurs et mieux définir votre stratégie prix et rendre votre entreprise durable.

8) Mauvaise stratégie Marketing

Le marketing est aujourd'hui essentiel dans le monde des affaires. Votre stratégie doit avant tout être cohérente et réaliste. Pour rappel, les étapes sont les suivantes :

A) Marketing Stratégique

- Etude du marché
-Segmentation
-Ciblage
-Positionnement

B) Marketing Opérationnel

-Produit
-Prix
-Distribution
-Communication

9) Pas de prise en compte des clients

Sans prise en compte des avis des clients, il ne vous sera pas possible de les fidéliser, de les faire devenir promoteurs (Bouche à oreille) et d'adapter votre offre. Soyez toujours à l'écoute et réagissez à leur remarques.

10) Arriver au mauvais moment

Parfois trop tard, parfois trop tôt. Il est souvent, selon les secteurs, difficile de trouver le bon time to market. C'est pour cela que la phase de test vous sera également utile.

Bien d'autres facteurs rentrent en compte, prêtez attention à l'ensemble de ces éléments sera déjà un excellent point pour votre projet.

N'oubliez pas que toute l'équipe de All-In Factory souhaite votre succès et reste donc à votre entière disposition pour vous apporter le soutien dont vous avez besoin pour réussir. Alors n'hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.