Entrepreneur

Avez-vous peur de vous lancer dans le business ?

10 raisons pour lesquelles nous avons peur d'entreprendre

Comme nous avons pu le voir dans notre article précédant sur les 10 citations applicables à l’entreprenariat, le fait d’entreprendre n’est pas une mince affaire, votre chemin sera semé d’embûches…

Tout nouveau projet s’accompagne d’une phase de questionnement, il y a d’une part toutes les raisons positives de vouloir se lancer, de créer et développer sa boîte et d’autre part tous les aspects négatifs, toutes les raisons d’y renoncer souvent par peur… Il est important de souligner qu’il est tout à fait légitime d’avoir peur ! Le tout est de savoir gérer ses craintes, son stress et ses angoisses afin de ne pas renoncer à votre projet.

 

Vaincre ses peurs, c'est un premier grand pas vers la réussite de soi.

 

Les raisons les plus fréquentes sont en générales :

  1. La peur de l’échec

« Vais-je réussir ?, Est-ce vraiment faisable ? »

À cela nous vous répondrons avec une magnifique citation de Goethe « Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie »

La réussite de tout entrepreneur passe par l’exercice d’une activité qui lui tient à cœur.

 

  1. La peur de l’endettement

« L’Etat va-t-il me tomber dessus ? J’ai besoin de centaines voire de milliers d’euros pour réussir non !? »

Pour les start-up, les dettes ne sont pas toujours évidentes à gérer, surtout quand arrive les premières échéances. Les entrepreneurs doivent donc faire en sorte d’anticiper les difficultés. C’est pour cela qu’il est important d’avoir une bonne réflexion sur le projet, la réalisation d’une étude de marché et d’un business plan (avec des prévisions sur plusieurs années).

 

  1. Les risques liés à la crise

« Vais-je être touché ? Les banques me suivront-elles ? »

Il est souvent difficile, pour les entreprises, de s’appuyer uniquement sur les banques.  Ces dernières ne prennent que rarement des risques surtout lorsque les taux sont bas.

Mais le tout est encore une fois de savoir rebondir et d’être ambitieux, pourquoi se limiter à un seul marché ? Savoir prendre du recul et rebondir sont des facteurs clés face à un projet qui ne décolle pas.

 

  1. La pression sociale

« Le qu’en dira-t-on ? Que vont penser les gens ? Mes proches ? »

Thomas Edison, ce grand inventeur n’a pas toujours été reconnu pour ses idées. Les professeurs de Thomas Edison disaient de lui qu'il était "un hyperactif trop bête pour apprendre quoi que ce soit". Le détenteur de plus de 1 000 brevets a ensuite été licencié de ses deux premiers emplois, car il n’aurait pas été assez productif à titre d’inventeur! À bon entendeur…

Les détracteurs sont les pires ennemis de l'entrepreneuriat, et ils sont souvent dans votre entourage (famille, amis). Ils ont pour motif le bon sens, mais il ne savent pas ce que vous savez. Ne doutez jamais de vous-même.

 

  1. Le stress, la fatigue

« Vais-je me désocialiser ? Plus de vie de famille ? Plus de sorties entre amis ? »

Vous aurez forcément à travailler sans compter les heures au départ, le lancement et le développement d’une activité  n’est pas simple, et peu importe votre secteur. Pour réussir il vous faut acquérir une parfaite discipline de vie et cela passe par la gestion de vos peurs, votre stress mais aussi de vos forces ! Rien ne sert de vous investir au-delà du raisonnable, à quoi bon avoir votre activité, votre auto-entreprise, vos clients, si vous n’avez pas la santé …

 

 

  1. L’administration

« N’est-ce pas trop compliqué juridiquement et administrativement parlant? »

Les démarches administratives sont incontournables, et ce quel que soit le pays où vous vous lancez.  Il est fortement conseillé de vous faire accompagner par des professionnels car la moindre erreur de rédaction ou autres peuvent vous coûter cher, si vos statuts sont mal rédigés par exemple, les procédures de révisions coûtent près de 500€. Il est donc conseillé de faire rédiger les statuts de sa société par un avocat dès la création de la société.

Notre équipe pluridisciplinaire d’experts peut vous venir en aide dans ces tâches.

 

  1. Le salaire

« Vais-je pouvoir percevoir un salaire dans les premiers mois ? »

En général, beaucoup de jeunes entrepreneurs vivent sur leurs économies les premiers mois. Mais en réalité la question du salaire évolue avec la taille de votre start-up, la réalisation d'un premier chiffre d'affaires ou la concrétisation d'une levée de fonds permettent le premier, et symbolique, versement.

 

  1. La peur de réussir

« J'ai les capacité mais je n'arrive pas à me lancer »

Cette crainte, bien que surprenante est bien réelle et difficile à percevoir car, dans notre esprit, nous le voyons pas ainsi. Cette peur est liée au changement, nouveau statut, nouveau projet, nouvelle aventure... Tant de choses vont changer dans votre vie que cela mène à une sortie de la zone de confort. Cette crainte très émotionnelle peut-être vaincue. Si vous parvenez à vaincre votre peur de l'échec en considérant celui-ci comme une expérience enrichissante et l'acquisition de nouvelles connaissances, vous saurez vaincre votre peur de la réussite puisque vous aurez plus confiance en vous et la sensation de mieux maîtriser ce qui vous entoure.

 

  1. L’avenir

« Et demain … ? »

L’erreur à ne pas commettre est de se transformer en "girouette" et changer de cap en permanence. La start-up a besoin de tenir le cap sous peine de s’essouffler.

Pour y parvenir, fixez vous des objectifs réalisables sur le court, moyen et long terme que vous vous devez de tenir à jour. Mieux vos fixer des objectifs plus bas que vos ambitions et ainsi enchaîner les succès plutôt que l'inverse !

 

  1. Nouveau statut, nouvelle casquette

« Vais-je assumer le statut d’auto entrepreneur ? le statut de patron ? »

La liberté n’a pas de prix, le statut de l’auto-entrepreneur a permis à beaucoup d’aspirants à la création d’entreprise de se tester, d’évaluer leurs capacités à entreprendre et à développer une entreprise… Vous n’aurez plus de patron tyrannique, et surtout partez du principe que vous exercez une activité qui vous passionne. Lorsqu'il y a passion, tout devient possible.

 

Vous l'aurez compris, l'entrepreneuriat induit bien des défis. All-In Factory, avec ces nombreux services, a pour mission de vous soutenir dans ce challenge.

 

Une réflexion au sujet de « Avez-vous peur de vous lancer dans le business ? »

  1. Bonjour..Toutes ces questions je me les suis posées des centaines de fois et je me les pose toujours étant en création d entreprise et plus exactement en plein Business Plan ! alors oui quand on croit à son projet on garde confiance en soi et on avance ! pour moi ce sera le fur passage des demandes de financements que je redoute le plus ayant déjà eu des refus pour un autre projet mais cette fois ci en reprise d un fond de commerce ..merci pour ce développement sur les craintes de se lancer dans l entrepreunariat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.